Richard Bandler, l’un des pères de la PNL, expliquait « la PNL est une éducation du cerveau, une sorte de mode d’emploi ». La PNL correspond aux programmes mentaux, conscients et inconscients comprenant le système neurologique (le cerveau) et le système nerveux, ainsi que le langage verbal et non verbal.

La PNL est née au début des années 1970 de la collaboration de deux hommes, Richard Bandler, mathématicien, et John Grinder, linguiste, tous deux également psychologues. Ensemble ils étudièrent et modélisèrent trois grands thérapeutes : Milton Erickson (psychiatre), Virginia Satir (Thérapeute familial) et Fritz Perls (psychothérapeute). Après la mise en lumière de la modélisation de ces personnes d’exception, Bandler et Grinder propose le méta-modèle, un modèle linguistique qui permet d’accéder à la structure profonde de la personne, c’est-à-dire la façon dont elle se représente le monde.

Par la suite, d’autres personnes sont venues enrichir la PNL. Parmi eux Grégory Bateson, anthropologue anglais, spécialiste de la systémique, puis d’autres courants agrandissent le cercle, avec l’approche de l’école Palo Alto, Alfred Korzybski et Noam Chomsky…

Depuis sa naissance, la PNL tout en se prévalant de son axe psychologique, a beaucoup évoluée et continue à s’enrichir de centres d’investigation tels que les thérapies brèves, la cybernétique, les neurosciences, la santé, le développement personnel, le coaching, le management, la formation, l’éducation, la philosophie, la spiritualité…

La PNL est une pédagogie centrée sur la communication, l’apprentissage et le changement de la personne.

Il est intéressant de savoir que l’essentiel de notre communication se fait hors de notre champ de conscience. Le langage du corps produit plus d’effets sur les autres que le contenu ou la forme de nos propos. Ainsi la force des bons communicateurs n’est pas uniquement dans ce qu’ils disent ( le contenu), mais aussi dans le comment, c’est-à-dire le processus de réalisation de l’acte de communication.

Richard Bandler a dit : « Je pense qu’il est plus approprié de décrire la PNL comme un processus éducatif. En fait nous mettons au point des moyens d’apprendre aux gens à utiliser leur cerveau ».

La PNL est un outil de changement. De nombreux psychologues et de nombreuses personnes travaillant dans la relation d’aide à la personne utilisent la PNL comme un outil thérapeutique ou de développement personnel.

Autour de la PNL se sont créées de nombreuses valeurs essentielles. L’écologie de la personne et l’esprit de créativité sont par exemple des valeurs incontournables et nécessaires du travail du praticien. L’attitude est également un des critères essentiels. Genie Laborde propose le terme syntonie qui signifie « être en harmonie avec soi et les autres. » La PNL est une certaine façon de penser. Elle oriente les thérapies brèves en faisant de la PNL une thérapie orientée solutions.

Vous savez, en général, comment faire pour aller mal. Votre thérapeute va vous accompagner pour que vous sachiez comment faire pour aller bien !