Voilà une histoire que je raconte souvent, mais je trouve qu’il est utile de s’en souvenir :

Un jour, un âne tomba dans un puits asséché, oublié au milieu du carré d’herbe dans lequel il était en train de brouter.

IMG_20150926_154905.jpg

Le paysan regardait son âne braire au fond de son trou. Il était désolé mais il n’avait aucune autre solution que de l’enterrer vivant. L’animal était vieux et le puits, et bien, il aurait dû le boucher depuis longtemps! Il demanda de l’aide à ses voisins pour cette terrible tâche.

L’âne criait autant qu’il le pouvait mais les hommes continuaient à lui envoyer de la terre.

Mais bientôt, le paysan n’entendit plus rien. Plus un bruit ne sortait du puits. Au bout d’un moment l’homme, l’âme en peine, se pencha au dessus du trou pour voir si son âne était bien mort et enterré.

A sa grande surprise, il vit l’âne recevoir chaque pelletée de terre, se secouer, et tasser la terre sous ses sabots. Tout doucement l’âne remontait le long du puits. Au bout de longues heures l’âne est sorti du puits tout seul. Il s’est ensuite mit à gambader et à se nourrir, comme si de rien n’était.

L’animal vécu encore de longues années tranquillement dans une douce retraite!

Et nous? Saurons nous utiliser nos épreuves comme des outils?

IMG_20150926_155247.jpg

Laisser une Réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.